ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°82

Pushin’ the Limits – Anthologie de l’extrémisme et de la transgression dans la musique moderne Pushin’ the Limits – Anthologie de l’extrémisme et de la transgression dans la musique moderne
Pushin’ the Limits – Anthologie de l’extrémisme et de la transgression dans la musique moderne

Auteur : Jérôme Alberola
Edition : Camion Blanc
Prix : 40 euros

Depuis la nuit des temps, la musique se métamorphose à grand renfort de transgression sonore et de destruction des codes établis. De Claudio Monteverdi à Igor Stravinsky en passant par Edgar Varèse, John Coltrane ou encore les fous furieux de Meshuggah et d’Atari Teenage Riot, les musiciens n’ont eu de cesse de s’aventurer en zone interdite, repoussant toujours plus loin les curseurs de la dissonance harmonique et de la déstructuration rythmique, imposant à leurs auditeurs de nouveaux sons inaudibles, et redéfinissant la frontière entre ce qui est acceptable en musique, et ce qui ne l’est pas. Du fameux « diabolus in musica » (intervalle de quinte diminuée interdit dans la musique religieuse baroque) qui est devenu le cœur de notre harmonie tonale, jusqu’aux bruits urbains qui ont forgé la musique industrielle, la course vers les extrêmes ne semble pas connaître de limites. C’est le sujet que le journaliste/écrivain Jérôme Alberola a choisi de développer dans son quatrième ouvrage Pushin’ The Limits, mais en se concentrant principalement sur les courants musicaux actuels (de 1954 à nos jours) les plus dérangeants, nihilistes, brutaux et avant-gardistes (hardcore, death metal, black metal, grindcore, électro, hip-hop, indus, musique expérimentale). L’auteur passe au crible 371 albums de références, et vous invite à un voyage damné vers l’indicible musical, duquel vous ne reviendrez pas indemnes, du moins si vous en réchappez.

Du même auteur :
Anthologie du hard rock : De bruit, de fureur et de larmes
Anthologie du rock progressif : Voyage en ailleurs
Les belles et les bêtes : Anthologie du rock au féminin
Anthologie du bonheur musical moderne 

Jérôme Alberola - Pushin' the Limits