ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°82

placement-couv-47

Edito

S’il y a un guitariste sur Terre actuellement dont le nom provoque la controverse, c’est bien Joe Bonamassa, alias le golden boy du blues rock. Tout lui sourit. Non seulement il joue divinement bien, mais en plus, il compose de très bonnes chansons et assure comme une bête au micro (talon d’Achille reconnu des bluesmen blancs). Alors forcément, il y a ceux qui l’adorent et voient en lui le nouveau Messie de la gratte, et ceux qui prennent un malin plaisir à le descendre en flèche, lui reprochant d’assurer son fonds de commerce en refourguant dans ses albums des copies carbones des plans de ses guitar heroes préférés. Dans l’équipe de Guitare Xtreme, les avis sont également partagés, mais à la grande majorité, nous nous classons dans la première catégorie. Si ses premiers opus affichaient effectivement un côté « devoir de bon élève » (il n’avait que 20 ans), Bonamassa s’est très vite affirmé avec un style synthétique et universel. Chez lui, on retrouve bien entendu les sonorités sauvages du british blues (Clapton, Peter Green, Paul Kossoff), mais également l’héritage des musiciens texans (Stevie Ray Vaughan, Billy Gibbons, Eric Johnson), et pour couronner le tout, des traces indélébiles laissées par le hard rock qu’il consommait teenager. L’ancien disciple de feu Danny Gatton a tout simplement réussi à jeter un pont entre la tradition du blues rock et une vision plus contemporaine de la guitare électrique, tout en restant dans les clous d’un certain classicisme. Personne avant lui n’avait accompli cet exploit. Le succès commercial est au rendez-vous. Joe remplit les salles les plus prestigieuses de la planète et son public, très diversifié, réunit aussi bien des adolescents en manque de sensations fortes, que de vieux renards du blues à la recherche d’un nouveau leader. C’est sûr, il y a de quoi se faire des ennemis…

Numéro 47

6,30

Novembre / Decembre 2011

VERSION PAPIER - 6,30




VERSION DIGITALE - 3,99 €

Interviews

Didier Wampas – Totalement rock !
David Grissom – Lone Star Guitar
Daniel Gildenlöw (Pain of Salvation) - La perfection en mode vintage
Leslie West – Fort comme le rock
Rob Harris (Jamiroquai) – Le funk qui pétille
Joe Bonamassa – Le sacre du roi Bonamassa
Beth Hart - Ensorceleuse de la soul
Steve Hackett - La quête d’Hackett
John Petrucci (Dream Theater) – Le rêve continue
John Scofield – Sco Got The Blues
Mark Tremonti (Alter Bridge) – Une gâchette au Zenith

Pédagogie & Partitions

Cours particuliers 
Guitare Xtreme School
Mission Impossible
Rock Culture
Trop bon trop son
Acoustic Rock

Dossiers & Rubriques

20 Questions à Dave Mustaine (Megadeth)
Blind Test : Patrick Rondat et Pascal Vigné
Dossier pratique : Régler le manche de votre guitare électrique
Trop Bon Trop Bon - Coldplay

Matos & Logiciels

Guitare Lâg Arkane Custom Bédarieux Type 15
Guitare DBZ Bird of Prey FM Tans Red
Pédale Boss RC30
Guitare PRS SE Custom 24 25th Anniversary
Guitare Traveler Guitar Ultra-Light Electric
Pédale DigiTech Whammy DT
Tête d’ampli Blackstar One Series 50 W Head
Guitare Custom 77 The Watcher Floyd Rose DL4
Guitare Cort Classic Rock 250
Ampli Line 6 DT50 212
Guitare Fender Jaguar Kurt Cobain
Combo Mesa/Boogie Royal Atlantic RA-100 2x12
Effet Zoom G3
Pédales T-Rex Tonebug Sense Wah, Fuzz et Totenschläger
Ampli Vox AC15C2
Pédales MXR Phase 45 Micro Chorus, Micro Flanger & Black Label Chorus
Émetteur Nady UHF-4 GT
Guitare TV Jones Model 10 1 pickup
Simulateur d’amplis Two Notes Torpedo VM-202
Guitare Framus Hollywood DC

Catégorie :