ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°82

placement-couv-45

Edito

Après les Rolling Stones, AC/DC est, sans conteste, le plus grand groupe de rock’n’roll du monde, réunissant plus de trois générations de fans dans les plus grands stades de la planète. La dernière tournée des Australiens, le Black Ice Tour, a été la plus rentable de l’année 2010. Et ne parlons pas des ventes d’albums ! Le quintette a écoulé, à ce jour, plus de 150 millions d’albums. Un bel accomplissement pour un groupe qui a toujours été consciemment dénigré par les critiques de rock bien pensants et autres intellos de la musique. C’est sûr : avec leurs deux power chords qui se battent en duel et leurs textes potaches, passablement branchés cul et alcool, les cinq hobbits australiens (le plus grand ne dépasse pas le mètre soixante) ne risquent pas d’en imposer, face la pop prétentieuse et spleenante d’un Lou Reed, au hasard. Parce que, comme les bluesmen originels, la bande d’Angus et Malcolm Young façonne une musique d’ouvriers, de prolétaires. Une musique de pauvres, en somme. Avec eux, pas question de « flatuler » plus haut que son derrière, mais uniquement de permettre aux gens de se mettre les doigts dans la prise et d’oublier, deux heures durant, leur condition de « middle-class workers ». Ce petit miracle du rock’n’roll se produit à chaque fois qu’AC/DC débarque dans une ville, mais peut-être plus encore à Buenos Aires, où le groupe s’est arrêté trois jours de suite, pour capturer la matière de son nouveau DVD, Live at River Plate. Un vrai bonheur, cette galette ! Finalement, on se rend compte, qu’outre le fait de composer des morceaux de rock hallucinants, le pouvoir ultime d’AC/DC, c’est de canaliser la liesse populaire et de célébrer généreusement la vie avec ses fans, comme pendant un bon match de foot. Angus is god ! En parallèle et dans un autre contexte, merci à tous nos lecteurs, qui ont applaudi à nos bancs d’essai filmés en vidéo dans notre journal : nous leur promettons une moisson de super instruments dans ce numéro.

Numéro 45

6,30

Produit épuisé

Interviews

Stéphane Buriez (Loudblast) - À la vie, à la mort
Eric McFadden – Sur le vif
Angus Young & Brian Johnson (AC/DC)
200.000 fans, 200.000 volts…
Paul Personne – Mr Nobody
Bernard Monney (Hell’s Kitchen) - Monney : that’s what I want !
Tony MacAlpine - L’heure de la vengeance a sonné
Slash - Accroc au bitume
Rory Gallagher - Les aventuriers de l’album perdu
Björn Gelotte (In Flames) - Le retour du chef suédois
Jerry Horton (Papa Roach) - Jerry et les cafards
Oscar Dronjak (HammerFall) – Infection généralisée

Pédagogie & Partitions

Cours particuliers :
Guthrie Govan (happy tapping)
Guitare Xtreme Contest :
Éric Moutard (Mr Hardearly)
Guitare Diagnostic :
Brian May
AC/DC
Guitare Xtreme School
Hendrixifiez votre jeu avec Jean Fontanille
Les bons plans :
Insertions de plans diatoniques dans un contexte pentatonique
Acoustic Rock : Le rockabilly sur acoustique
Culture rock : Autour des tierces

Dossiers & Rubriques

20 Questions à Jared Leto (30 Seconds To Mars)
Dossier : Les guitares à double manche
Le Coin des Shredders

Matos & Logiciels

Zitto 44
Charvel Pro Mod San Dimas et So-Cal
Roland GR-55
Schecter Stargazer
Ibanez RG-870 QMZ
Jack Deville Mod Zero, Dark Echo et Buzzmaster
Carvin M3M MUD
TC Electronic TonePrint Series
Ibanez JD9 et BB9
Digidesign Eleven Rack
Cort X-1 Junior
Washburn WI666
Dunlop DVP-1 Volume Pedal
Line 6 Relay G50
Orange TH30
T-Rex Octavius Tri-Tone Generator
Vigier GV Wood P90
LTD – Viper 300 M VBS
Traveler Guitar EG-2

Catégorie :

Information complémentaire

Emag

Magazine au format papier épuisé.
Retrouvez la version digitale sur nos applications mobiles Android et iOS (Google Play et App Store)