ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°134

Le Custom Shop Fender reproduit la Coma Strat de Michael Landau

Alors qu’il n’avait que 16 ans, Michael Landau a acheté une Stratocaster de 1959 chez Sol Betnun’s Musical Instrument, une échoppe vintage de Los Angeles. L’instrument avait déjà été partiellement débarrassé de sa finition Dakota Red, laissant apparaître le bois du corps (de l’aulne), mais toujours avec une teinte rougeâtre. C’était quelques années avant que Landau ne devienne l’une des plus fines gâchettes des studios californiens. Il se souvient : « J’ai tout de suite eu de bonnes sensations en jouant cette guitare quand je l’ai ramenée à la maison. Comme elle avait déjà été modifiée, j’ai pensé que je pouvais la transformer encore davantage, et au fil des années, elle a eu différents micros, différents vibratos et même différents manches. La seule chose qui est restée intacte, c’est ce corps super résonnant en aulne de 1959. » Au début 1980, Landau a écrit le mot « coma » avec un marqueur indélébile sur la corne supérieure de l’instrument, d’où son nom. Il a également fait subir un autre outrage à la guitare lorsqu’il l’a apportée à Floyd Rose, lequel a pratiqué une découpe sur l’instrument afin d’y installer son célèbre vibrato, ce qui selon Michael a rendu l’instrument encore plus résonnant : « Avec la nouvelle défonce, le son de la guitare est devenu semblable à celui d’une Thinline. Le son, le poids et les contours du corps de Strat me vont comme un gant. Cette guitare m’a toujours habité. » 

Aujourd’hui le Custom Shop rend hommage à cette guitare mythique qui a été jouée sur les enregistrements de Joni Mitchell, Rod Stewart, Miles Davis, Boz Scaggs, Pink Floyd, Tim McGraw, Faith Hill, Bonnie Raitt et bien d’autres, avec une reproduction qui encapsule le caractère unique de l’instrument. La guitare est équipée de deux micros Gen 4 Noiseless en positions milieu et manche, et d’un humbucker CuNiFe Wide Range, un accastillage de style vintage et un manche au profil ovale avec touche palissandre façon round lam, comme sur les Serie L. La guitare est disponible dans la gamme Stories Collection pour 3049 euros, mais également dans une somptueuse version en édition limitée du Custom Shop signée par le master builder Todd Krause (comptez 15 000 euros). Sur chaque exemplaire, le sigle Coma a été réalisé à la main par Landau himself, et les stickers en lambeaux sont livrés dans le case, permettant à chaque propriétaire de personnaliser l’instrument à sa guise (avec en prime une sangle custom et des médiators collectors).

https://www.fender.com/

The Michael Landau “Coma” Stratocaster | Fender Stories Collection | Fender