ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°116

Fulltone : This is the end
© DR

Il y a une trentaine d’années, Mike Fuller a été l’un des précurseurs de la pédale boutique, proposant aux guitaristes des effets plus fins et qualitatifs que ceux de la production industrielle. Il y a quelques jours, Fuller a annoncé qu’il avait pris la décision de fermer sa société et qu’il mettait en vente son usine de Culver City en Californie. Les raisons de cette décision semblent vagues, mais Mike fait mention dans son communiqué de quatre années difficiles, ainsi que de la difficulté de produire des unités d’effets aux États-Unis sans perdre de l’argent. Par ailleurs, lui et son épouse ont récemment investi dans la pierre à Nashville où ils comptent ouvrir prochainement un studio d’enregistrement. Pour Josh Scott, le PDG de JHS, cette triste nouvelle n’est pas un très bon signal pour le monde de la pédale boutique. Dans un récent épisode de son JHS Show sur YouTube, il laisse entendre que la fermeture de Fulltone pourrait même être l’indicateur de la fin d’une époque, celle où de petits fabricants se lançaient dans l’aventure avec le désir de produire des pédales très qualitatives, faites à la main et en petite quantité.