ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°134

Peter “Max” Baranet : disparition d’un sublime faussaire
©DR

Le luthier américain Peter “Max” Baranet a tiré sa révérence dans sa maison de Phoenix, en Arizona, dans une indifférence quasi générale, emporté par un cancer de la prostate. Il avait 71 ans. Max faisait partie du club très privé des célèbres faussaires (avec Kris Derrig, Gil Yaron ou encore Tom Bartlett) capables de créer des répliques de Gibson (principalement des bursts) si précises et authentiques que même les plus grands connaisseurs auraient pu s’y tromper. Max laissait toujours quelques indices sur ses guitares, par exemple des numéros de série fantaisistes. À la fin des années 1980, Max possédait un magasin de musique à Hollywood, dans le pâté de maisons où répétait Guns N’Roses, et Slash, en galère de guitare avant d’entrer en studio, serait venu le trouver pour lui emprunter l’une de ses fameuses bursts, qu’il vendait sous le manteau à de nombreuses rock stars (de Jerry Garcia à Eddie Van Halen, en passant par Prince et Tom Petty, entre autres). La légende veut que les tracks d’Appetite For Destruction aient été enregistrées avec une autre copie de bursts, la fameuse Kris Derrig, mais Max a toujours clamé que c’est sa guitare (que Slash lui a rachetée après l’enregistrement) que l’on entend sur l’album, et que la Derrig n’avait fait son apparition que quelques mois après les sessions au moment de la tournée. On ne saura jamais la vérité, mais qu’importe. Les guitares de Baranet sont des trésors (souvenez-vous de la Flying V de Robbin Crosby provenant de la collection de Millesime Guitars ayant fait l’objet de notre rubrique Vintage Maniac dans le Guitare Xtreme n°101), et leur prix (autour de 40 000 € pour une Les Paul) va certainement exploser à la suite de son décès, surtout que les exemplaires en circulation ne sont pas légion, puisque Max n’avait exercé son métier qu’entre 1976 et 1990 avant de prendre sa retraite en Arizona. Plus récemment, nous avons pu voir ses instruments entre les mains de Lenny Kravitz et Craig Ross, Zakk Wylde ou encore Yngwie Malmsteen.