ACTUELLEMENT
EN KIOSQUES

N°82

placement-couv-65

Edito

Parmi les dieux de la guitare qui ont façonné l’histoire du rock, il y a ceux qui utilisent leur instrument comme une arme, jouant avec une attitude virile et macho, usant de tout leur savoir-faire technique et musical, mais aussi de leur agressivité ou de leur charismatique flamboyance pour briller et prendre la scène. Dans cette catégorie, on pense forcément à Ted Nugent, Joe Perry, Ritchie Blackmore, Slash, Zakk Wylde, ou encore Steve Vai. Appelons-les les « mâles alpha » de la guitare. Aux antipodes de cette tendance, on rencontre le clan des alchimistes, de ceux qui mettent leur connaissance de l’instrument au seul service des émotions, faisant résonner leurs notes en sympathie avec les vibrations bienfaitrices de l’univers. Forcément, dans cette famille, les premiers noms qui nous viennent à l’esprit sont ceux des guitaristes de blues, de B.B. King à Peter Green, dont les phrasés habités touchent parfois au divin, mais également ceux des grands architectes du rock progressif, de Robert Fripp à Steve Hackett, en passant par Steve Howe, Steve Rothery, et au-dessus de tous, David Gilmour, l’âme du Pink Floyd. Parti du blues dans les 60’s, ce sorcier du phrasé n’a cessé de malaxer et de purifier cette matière musicale, afin de façonner un style, SON style, qui, au fil des années, a eu un impact retentissant sur au moins trois générations de guitaristes. À tel point qu’aujourd’hui, la moindre mélodie en penta mineure passée dans un overdrive et un delay long évoque immédiatement la « gilmour touch ». À l’aube de la sortie de The Endless River, le quinzième album de Pink Floyd, l’un des groupes anglais le plus fascinants de l’histoire, Guitare Xtreme s’est rendu à Londres, à bord de la péniche du maître, l’Astoria. C’est dans ce lieu bucolique et magique, transformé en studio d’enregistrement, que nous avons pu découvrir ce disque en avant-première, mais aussi rencontrer quelques-uns des acteurs majeurs qui ont permis à ce projet de voir le jour. Avec eux, nous rendons hommage à ce géant de la guitare, qui n’a pas fini de nous transporter vers l’infini.

Numéro 65

6,30

Novembre/Decembre 2014

VERSION PAPIER - 6,30




VERSION DIGITALE - 3,99 €

Interviews

David Gilmour (Pink Floyd) - La dernière valse
Liz Buckingham (Electric Wizard) - Buckingham Palace... of Doom !
Dorian Sorriaux (Blues Pills) - La pilule bleu
Robb Flynn (Machine Head) - La chair et le sang
Philip Sayce - Trafic d'influence
Joe Bonamassa - Guitar Man!
Daniel Descieux (Lofofora) - Débauche sonique
Jimmy Page (Led Zeppelin) - Going to London
Yvan Guillevic (Eden Soul) - Chameleon Man
François Delfin & Mao Blanc (Mozart l'Opéra Rock) - Les Flying V enchantées
Djul Lacharme (Alpha Blondy) - Mémoire du bonheur
Jim Root (Slipknot) - Root Bloody Root

Pédagogie & Partitions

Cours particulier : Stéphan Forté
Analyse de style : Duane Eddy
Culture Rock : Riffs rock et musiques de films
In & Out : Jazzifiez vos plans rock
Riffs Collection : Led Zeppelin, jack White, Stooges, Metallica, Pixies, Survivor, Lenny Kravitz...

Dossiers & Rubriques

20 Questions à... Louis Bertignac
Reportage : John Cruz, Master Builder pour le Custom Shop Fender
Guitare Business - Studio Lumière 13

Matos & Logiciels

Washburn HB17CBK
Visual Sound VS-XO et H20 V3
Eno BMF Fuzz
Aristides 010
Digitech The Drop
Hagström Nothern Suede
LTD Alexi Laiho 600 Greeny
Carl Martin Purple Moon
Hayden Lil'MoFo 2 Combo
Fender Troy Van Leeuwen signature
Ibanez TS808DX
Peavey Viking Baritone Deluxe
Vox Valveking 20 MH Micro Head
Electro-Harmomix Soul Food
Fulltone Full-Drive 3
Tone King Royalist 45C
Doc Ermy Ermmyn
Shure GLXD16

Catégorie :