ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°114

FESTIVAL ROCK THE PISTES : DU ROCK ET DU SKI !
©MATTHIEU_VITRÉ

Du 13 au 19 mars se tenait la dixième édition du festival Rock The Pistes. Le concept ? Cinq concerts directement sur les pistes de ski, répartis dans cinq stations entre la France et la Suisse ! Organisé par le domaine des Portes du Soleil, ce festival gratuit pour les skieurs en possession d’un forfait ski dans le domaine a accueilli ces dernières années Triggerfinger, FFF, Izïa, Charlie Winston ou encore Mass Hysteria… Pour cette dixième édition (joyeux anniversaire !), l’affiche était intégralement française, du fait des restrictions liées à la situation sanitaire. Les skieurs ont ainsi pu pogoter au son de Trust, s’époumoner avec Gaëtan Roussel, apprécier le rap feutré de 47Ter, groover avec IAM et se déhancher avec Kungs. En plus de ces gros noms, le festival propose une trentaine de concerts en off dans les stations partenaires. De quoi continuer à s’amuser après une journée sur les pistes, avec un bon vin chaud ! L’accès aux scènes est donc gratuit pour les vacanciers qui, entre deux pistes rouges, peuvent prendre une pause au son de leur artiste préféré, se restaurer et acheter quelques souvenirs. Il faut saluer le travail exceptionnel des équipes du festival qui rendent cet événement extrêmement agréable et qui font montre d’une organisation sans faille. Les backliners nous ont confié que la logistique dans de telles conditions peut les amener à envisager des solutions… insolites pour acheminer le matériel : « Ça nous arrive de devoir transporter le matériel en hélicoptère, en effet. Certains endroits sont difficilement accessibles en dameuse, auquel cas le matériel est hélitreuillé », nous explique Gaël, backliner du festival via Décibel Musique. Dans tous les cas, à voir les sourires des festivaliers devant les concerts, on peut se réjouir d’avoir assisté au retour de la musique en live dans un environnement exceptionnel. À l’année prochaine, tout schuss !

Le site de ROCK THE PISTES : https://www.rockthepistes.com/

©MATTHIEU_VITRÉ