ACTUELLEMENT
DISPONIBLE

N°134

Brian Setzer : sauvé par le jazz

Lorsque Brian Setzer a débuté la guitare à l’âge de 8 ans, ses parents l’ont mis entre les pattes d’un saxophoniste de jazz, Henry Scurti, qui venait chaque semaine chez lui pour lui donner une leçon : « Nous n’étions pas riches, une famille d’ouvriers, de cols bleus. C’était un sacrifice pour mes parents de me payer ces cours et de m’acheter une guitare, une petite Harmony Rocket. Henry ne jouait pas de guitare et de ce fait, il m’enseignait la théorie et l’harmonie, et je me débrouillais de mon côté pour apprendre à jouer en repiquant des plans de Chuck Berry ou de Carl Perkins. »
Plus tard, Brian a eu besoin d’un véritable prof de guitare et sa situation géographique a été un avantage : « Comme Henry ne pouvait pas m’aider techniquement sur l’instrument, il m’a suggéré d’aller voir Roy Gogarty, qui, comme tous les bons guitaristes de Long Island, était un jazzeux. Un vrai coup de bol ! Avec Roy, je suis rentré dans le dur de l’apprentissage des standards de jazz. Il m’a fait travailler les II-V-I, les accords et les arpèges. Sans son enseignement, je n’aurais sans doute pas progressé aussi vite et je ne saurais pas ce que je joue aujourd’hui. »

retrouvez nos interviews de Brian Setzer :
https://guitarextrememag.com/produit/numero-92/  
https://guitarextrememag.com/produit/numero-105/

Brian Setzer - Black Leather Jacket (Visualizer)